Archive | News from Manedem™ RSS feed for this section

Le blog Manedem:Deux ans d’existence déjà

5 Sep
Mandem à Deux ans

Mandem à Deux ans

Il y a de cela deux ans le blog Manedem a été créé, vous avez été nombreux à avoir confiance en moi, en me lisant et en m’accompagnant de vos conseils et suggestions.

C’est en tout et pour tout plus de 4000 visiteurs

Tableau statistique du nombre de Viiste du Manedem

Tableau statistique du nombre de Visite du Manedem

Plus de 6OO abonnés aux mises-à jour du blog

Nombre d'abonnés à Manedem

Nombre d’abonnés à Manedem

Et 112 mentions « J’aime » sur Facebook.

Manedem sur facebook

Manedem sur facebook

 

La marche continue; avec vous et pour vous!

Publicités

BlogCamp Togo 2013. ‘Des blogueurs dans la ville.’

8 Juil

Nativ organise la troisième édition du Blogcamp Togo, rendez-vous annuel des passionnés de blogging du pays, ouvert à tous curieux désireux de s’initier. Les Blogcamp proposent de favoriser l’échange plus largement autour du Web et la production de contenu. L’accent y est mis sur le dialogue, la liberté, le partage et la convivialité. L’objectif est d’une part, de dynamiser au Togo, cette activité marginale en quête d’audience et, d’autre part, d’offrir aux blogueurs une occasion ponctuelle de partage d’expériences et un espace de mutualisation des ressources et données.

Vous êtes étudiant, un passionné du web, un Blogueur, un expert des nouveaux médias ou vous voulez tout simplement créer un blog et ensuite participer au BlogMarathon; le BlogCamp Togo 2013 est fait pour vous!
Le BlogCamp de cette année sera organisé en deux temps forts :
– Une formation classique au blogging avec des échanges sur les problématiques et l’actualité de cette activité.
– Un challenge ouvert autour des sites et du sujet de l’atelier ArchiCamp 2013, avec un coaching intensif et une virée dans la ville; Blogmarathon:

1. créer son blog et le mettre en forme

2. produire un billet-article-reportage original sur un des sites visités.

Thème : ‘Des blogueurs dans la ville’
Lieu: WoeLab-Lomé
Date : du 13 au 14 juillet 2013 à partir 09H 30
hashtag: #BlogCampTogo
Participation libre.
Info Line: (+228) 90 52 24 95 /  91 48 63 66
contact@lafricainedarchitecture.com

 

23 Jan

Noritures

On se souvient qu’au début de l’année 2012, la plateforme ‘Nativ « Droit à rêver !» , dans le cadre de ses activités de développement et de promotion des TIC à travers le TOGO, a lancé un Concours derécit (reportage) urbain avec l’appui de l’association L’Africaine d’architecture. Initiative qui avait permis d’identifier trois zones problématiques dans Lomé, débouchant sur la tenue de l’open-atelier de réflexion et de conception architecturale dénommé ArchiCamp, en contact avec les populations, la participation d’une trentaine de jeunes (architectes, designers, graphistes, urbanistes, sociologues, anthropologues, hackers) pour la majorité, venue de Lomé, du Mali, de la France, de l’Italie sous le regard d’un jury lui aussi international.

L’ArchiCamp Lomé 2012, démarré du 21 Juilllet jusqu’au 12 aout 2012, sous le regard de son coordonateur Sénamé Koffi,tout simplement a été réussi avec la production de maquettes architecturales où l’intérêt aux nouvelles technologiques mêlait au souci…

Voir l’article original 316 mots de plus

Défendre les Droits Humains avec les réseaux sociaux ; exemple de Twitter et Facebook: comment ça marche ?

27 Mar

Le but de cet article, chers lecteurs, est de vous faciliter l’utilisation des réseaux sociaux dans la défense et la promotion des Droits humains et de la Démocratie dans le monde; où que vous soyez. Cet article ne défini pas le moyen d’emblée parfait d’utilisation des réseaux sociaux. Vos compléments dans les commentaires pourront éventuellement le rendre parfait et profitable à tous.

 

  1. 1.       Créer un nouveau compte Facebook

Personnalisez votre profil en essayant de mettre quelques informations personnelles sans pour autant étaler votre vie privée en publique : cette personnalisation humanise votre profil et donne une impression à vos amis d’être en contacte avec une personne réelle et non en face d’un robot informatique. Cette personnalisation est de même applicable pour le compte Twitter et les blogs.

Mettez vous en contacte avec les institutions de défense et de protection des Droits Humains que vous connaissez ; tant sur le plan national qu’international : ces institutions ont déjà remarqué l’opportunité qu’offrent les réseaux sociaux par rapport à la promotion des Droits Humains et en ont fait leur cheval de bataille. Ces institutions vous permettront d’être régulièrement au parfum des nouvelles orientations mondiales en matière de Droits Humains et de Démocratie.

Augmenter votre auditoire en acceptant les requêtes d’amitié qui vous sont adressées et n’hésitez pas à ajouter des personnes qui partages les mêmes idéaux que vous. Sachez que plus vous avez beaucoup d’amis, plus vos mises à jour (votre message) seront lus et relayer sur la toile.

  1. 2.       Créer un compte Twitter

Twitter fonctionne à peu près comme Facebook, à la seule différence que les mises à jour publiées sont limitées à 140 caractères. C’est un site de microbloging. Vos amis qui suivent sur twitter verront vos Tweets (mises à jour sur twitter) sur leur page. Ils ont la possibilité de relayer l’information en Retweetant (relayer en langage de Twitter) votre mise à jour.

La 1ère étape consiste à créer un compte sur  Twitter

Cliquez tout simplement sur « Sign up now » et suivez les instructions à l’écran.

Vous disposez de 15 lettres pour créer votre pseudo. Attention de nombreux pseudo sont déjà pris. En effet il n’existe aucun recours pour récupérer un pseudo déjà utilisé par une autre personne.

La 2nde étape consiste à remplir totalement son profil Twitter.

Il faut tout particulièrement soigner votre photo (il faut qu’elle soit valorisante ou qu’elle pousse cliquer car drôle ou étonnante), ajouter votre site/blog dans les liens, modifier l’image de fonds (ne pas laisser celle “de base” qui fait amateur) et écrire votre mini Bio (maxi 160 caractères ;rajoutez vos mots clés car la Bio est référencée par Google).

Pour permettre à ceux qui vous suivent sur Twitter (Follower) de relayer votre information, il elle conseillé de publier des tweets de moins de 125 caractères sinon ils n’ont pas la place d’écrire RT @VotreNom

Accompagnez vos tweets d’un Hashtag (du genre #motclé) pour affichez vos tweets dans les recherches des utilisateurs de Twitter lorsqu’ils  taperont #motclé

Je vous propose de télécharger gratuitement un e-book ( Votre guide pour bien utiliser Twitter) qui vous permettra de maîtriser l’utilisation de Twitter

Relier votre compte Twitter à votre compte Facebook : cela  vous permet d’afficher vos tweets sur votre page Facebook.

Et bien voilà, chers e-activistes vous êtes prêts pour défendre les Droits Humains. Vous êtes les protecteurs de la démocratie!

Mais n’oubliez pas une chose: Pour triompher le mal n’a besoin que de l’inaction des gens de bien!

Suivez-moi sur twitter

Réseaux sociaux et défense des droits humains : constats et astuces

22 Mar

Un réseau social, ou site communautaire, est un site internet qui permet à ses utilisateurs de partager des informations avec un groupe d’amis choisis ; et pour certains, c’est le meilleur moyen de rester en contacte avec le monde entier. Il en existe des centaines sur la toile et le plus populaire, Facebook compte quelques 800 mille membres !  « Si Facebook était un pays, observe la revue Times, ce serait le troisième au monde en population, derrière la Chine et l’Inde ».Alors, comment Facebook marche ? Vous publiez un message (mise à jour de statut) sur votre page ; tous ceux qui sont sur votre liste d’amis reçoivent votre message quand ils accèdent à leur page, et vous recevez leurs messages quand vous accédez à votre page. Vos amis seront capables de relayer le message de vos mises à jour à leurs amis. Les utilisateurs peuvent s’échanger des photos, vidéo, des fichiers  audio et des documents.

Vu que ces réseaux sociaux offrent  un grand auditoire et une grande rapidité de circulation de  l’information, il est facile de se demander la place qu’ils occupent dans le promotion et la défense des Droits Humains et comment orienter l’utilisation traditionnelle des réseaux vers  le respects de ces Droits.

Réseaux sociaux, constructeurs de démocratie ?

Les réseaux sociaux jouent un rôle très important pour la construction de la démocratie puisqu’ils ouvrent une fenêtre à la liberté d’expression.

Ce sont ces réseaux qui facilitent l’accès à l’expression pour des populations qui ne voient pas leurs droits d’Homme respectés. Ces populations ont désormais la possibilité de trouver des outils pour dénoncer les situations sociales dans lesquelles elles vivent. Bien que contrôlées par l’état et susceptibles de nuire à l’utilisateur, ces dénonciations ont déjà permis de condamner des pays pour violation des Droits de l’Homme…

Je comprends Justin, quand il titre un des billets de son blog  Les médias sociaux jamais à l’avant-garde de la démocratie : en effet grâce aux réseaux sociaux chaque citoyen peut devenir un e-citoyen ; un observateur même dans les coins les plus reculés de la planète en alertant le monde entier face une irrégularité constatée.

L’exemple des Sénégalais lors du premier tour des élections présidentielles  de 2012 nous en dit grand. Selon Cheik Fall, initiateur du projet “sunu2012 et blogueur, appelant, dans un billet de son blog, les électeurs à jouer le rôle en même temps d’observateur, il faut surtout un téléphone, si possible un appareil photo et une démarche assez simple à suivre, pour traquer les irrégularités.

Il n’est pas besoin de gros moyens pour devenir un observateur. Pas autant que pour ces missions d’observation que les institutions et ONG déploient. Si les citoyens peuvent eux-mêmes se muer en observateur, et appuyer ainsi les efforts d’observations de ces missions institutionnelles et formelles, ce n’est que tant mieux pour les processus électoraux qui souffrent de fraudes et de non transparence dans nos pays africains.

Les réseaux sociaux offrent des opportunités, dont 5 essentielles :

-Ils constituent un vecteur de contrôle et de surveillance. Nous sommes désormais des milliards à pouvoir surveiller les Droits de l’Homme.
– Les individus ont tous la possibilité de faire entendre leurs contestations. En un temps record, des contestations mondiales peuvent être diffusées.
– L’internaute est désormais au cœur des projets. Il peut créer des communautés de valeurs.
– Les réseaux sociaux permettent une intelligence collective globale. L’internaute ne pense plus « je » mais « nous ». Les connaissances et opinions sont partagées pour amener une réflexion collective.
-Les possibilités de créer des projets et des communautés sont multiples. Il y a des possibilités de financement alternatives.