Le Forum Jeune d’ Amnesty Togo (2011)

Le forum International des jeunes d’Amnesty International, prévu du 25 au 29 Août 2011, c’est tenu à Aného, une ville située à 50 Km de Lomé la capitale Togolaise. A ce rendevous, une centaine de jeunes militants venus de plusieurs pays de la sous région ouest-africaine, on pris part. Déjà à partir de 13h30min dans l’après midi du 25 Août; le convoi de jeunes ont quitté le siège d’Amnesty Togo, pour Aného. Le convoi arrive à Aného après 2h de route en bus.

Après leur installation sur le site du forum, les jeunes militants décident de  passer à l’acte. C’est ainsi que  dans la soirée, une projection de film dont le thème porte sur La Mortalité Maternelle au Togo à été faite dans une place publique de laville d’Aého. Les population du milieu on manifestée une parfaite adhésion à l’initiative des jeunes défenseurs; à travers leurs questions et leur participation à l’activité. Dans cette soirée beaucoup de pétitions ont été signées.

ARRIVÉE DES JEUNES MILTANTS À ANÉHO EN FACE DU COLLEGE SAINT PIERRE ET PAUL

Le vendredi 26 Août après le sport matinal et le petit déjeuner, la cérémonie d’ouverture du Forum à commencée avec la participation de plusieurs autorités et des médias. Cette cérémonie fut marquée par plusieurs allocutions dont les majeures sont:

– le mot d’ouverture du comité d’organisation du Forum; assuré par Mr Akebim Moîse

– le mot de circonstance du  Vice Président de la section togolaise d’ Amnesty

– le mot de circonstance du:

. Président de la délégation Spéciale de laville d’ Aného,

. Préfet de la vile d’ Aného,

. Le Président du tribunal d’ Aného

Après une présentation chorégraphique et artistique des jeunes, le discours d’ouverture du Forum fut prononcé par la représentante de La Ministre des Droits de l’Homme, de la Consolidation de la Démocratie et de la Formation Civique, qui a invité les jeunes à l’apprentissage des Droits Humains pour un bon exercice de la défense de ces Droits. Les autorité ont également salué le parcours d’Amnesty International et ont rappelé leur engagement à soutenir les actions d’Amnesty International Togo dans la défense des Droits Humains.

Après le mot d’ouverture et le départ des invités; dans un banc d’acclamation dit « banc militaire », les participants ont procédé à l’élaboration et à l’adoption du code de conduite lors du Forum, puis à l’élection des Préfets de discipline.

Les deux modules de formation de la matiné ont porté sur deux thèmes respctifs; le premier: Amnesty International et les jeunes:50 Ans au service des Droits Humains: Avancés – défis et perspectives, assuré par le Directeur de la section togolaise d’Amnesty Mr Aimé ADI. Le second thème ; Les Droits Humains en Afrique de l’Ouest: quel enjeu? fut assuré par Mr André AFANOU du CACIT ( Collectif des Association Contre l’Impunité au Togo), qui dans sa formation a rappelé la situation des Droits Humains en Afrique de l’Ouest, qui selon lui est marquée par un environnement conflictueux et un processus démocratique boiteux. Il a terminé sa formation en rappelant aux jeunes qu’il doivent s’engager dans le domaine des Droits Humains pour garantir la stabilité sous-régionale et permettre de créer un environnement proprice pour la lutte contre la famine et les maux dont soufre la société ouest africaine.

Quant à ce qui concerne le directeur de la section togolaise d’Ai, il a dans sa formation fait une historique brève sur les relations entre Amnesty et les le Jeunes et les différents textes internationaux régissant ces relation avant d’interpeller les jeunes sur leur place dans travail d’amnesty . Il à terminé sa formation en invitant les jeunes à plus d’ardeur dans la défense des Droits Humains pour l’amélioration du travail d’Amnesty.

L’après midi de cette journée du 26 Août a été marqué par un match de  football qui à opposé les différents groupes de jeunes constitué pour la circonstence et  a vu la victoire en finale du Groupe Jutice sur le Groupe Dignité.

Après le dîner, une soirée traditionnelle a rassemblé tous les participants autour des prestations artistiques et chorégraphiques de la tradition africaine.

CÉRÉMONIE DE LANCEMENT DU FORUM JEUNES D’AMNESTY INTERNATIONAL ÉDITION 2011

La journée du Samedi 27 Août 2011a débutée par un sport matinal suivi d’un petit déjeuner. Deux ateliers de formation dirigés par le Directeur de la Section, les délégués du Burkina-Faso du Mali et du Bénin, ont rassemblé les jeunes autour du thème les chemins critiques: conceptes et planification. Après la restitution des travaux en atelier, ce fut le départ pour Lomé, où les jeunes ont participé au jeu dénommé jeu parcours du militant. Ce jeu composé de plusieurs étapes consiste à résoudre à chaque étapes un énigme pour  pouvoir accéder à l’étape suivante jusqu’à aboutir à une destination finale. Arrivée à la destination finale, les différents groupes concurrents vont être primé en fonction de leur ordre d’arrivé.

Ce jeu à permis aux jeunes d’ entre au contacte de la population de Lomé, histoire de redonner plus de visibilité à Amnesty Togo dans la ville.

SPORT MATINAL DES PARTICIPANTS DU FORUM JEUNE D’AMNESTY EDITION 2011

De retour à aného une soirée moderne a rassemblé les jeunes militants et à mis fin au troisième jour du forum.

Le quatrième jour du Forum a débuté par un sport matinal comme d’ailleurs les précédents, suivi d’un petit déjeuné. Après la présentation du rapport des activités du jour précédent, un troisième atelier, toujours sur le thème les chemins critiques: concepte et planification(fin) dirigé par le le DS d’Amnesty Togo Mr Aimé ADI a vu la participation des jeunes qui ont essayé de mettre leur génie créatif au service d’Amnesty International. La fin des travaux en atelier  s’est suivie d’une pause café, après quoi, les préparatifs pour la visite à Agbodrafo(un village touristique du Togo situé entre Lomé et Aného lelong de la côte togolaise) ont débuté.

À Agbodrafo, les jeunes ont visité La maison des esclave ( lieu de détention provisoire des esclaves en attedant leur extradition pour l’Europe ou les les Étas Unis. Ce lieu fut construit par les portugais à l’abolition de la traite négrière), La Maison Royale d’ Agbodrafo, Le Roi Apeto Mensah Assiakoley 5 d’ Agbodrafo. Ce dernier à profité de la visite des jeunes pour leur parler du rôle des Droits Humains dans l’histoire d’un peuple avant de rappeler sa disponibilité à collaborer avec les militants des Droits Humains.

Les jeune très avisés ont eux aussi profité à leur manière de la visite à Agbodrafo pour approcher la population locale avec la problématique des Droits Humains, histoire de faire signer des pétions sur La Mortalité Maternelle et sur La Peine de Mort en Biélorussie.

VISITE DE LA MAISON ROYALE D’AGBODRAFO

Dans la soirée du de ce jour une soirée récréative et l‘ACTION: Mieux vaut allumer une bougie que de maudire l’obscurité a rassemblé les jeunes autour d’une centaine de bougies disposée à l’efugie des 50ans d’Amnesty International

Le cinquième et dernier jour du forum fut marqué par une cérémonie officielle de clôture suivie de la remise de prix aux lauréats des groupes.

Publicités

Une Réponse to “Le Forum Jeune d’ Amnesty Togo (2011)”

  1. enyonam octobre 14, 2011 à 4:17 #

    C’est cool ton Blog Edem

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :