Tag Archives: sécurité

Facebook peut utiliser tout ce que vous écrivez, même si vous ne le publiez pas | La solution

16 Mai

Que se passe-t-il lorsque vous écrivez un statut Facebook ou que vous commencez à commenter sous une photo Facebook d’un ami, mais qu’après un peu ou beaucoup de réflexion vous décidez de ne pas publier ce message ?

De votre côté, rien ou presque : vous supprimez le texte, vous fermez l’onglet et vous passez à autre chose. Du côté de Facebook, en revanche, tout ce que vous avez écrit, mais que vous avez finalement choisi de ne pas rendre public, est sauvegardé et peut être analysé par les équipes du réseau social, révèle un article de Slate du 12 décembre.

Vous n’êtes pas à l’abri de l’espionnage sur internet, encore moins sur Facebook. Tous vos données privées ne le sont pas vraiment sur Facebook.

Tous les contenus que vous partagez avec vos amis sur facebook dans les messages privés, les groupes privés sont potentiellement lu

Une solution: Datarmine

Datarmine, acronyme de « Data are mine », il vous permet chiffrer automatiquement toutes publications « Datarminées » et les rendent déchiffrables que par vos amis Darmines ou de confiance. Facebook ne verra que du charabia.

C’est une extension gratuite pour navigateur qui vous permet d’utiliser facilement des algorithmes complexes de chiffrement asymétrique. En utilisant datarmaine, vous empêchez vos réseaux sociaux préférés d’avoir accès à vos publications et archive, vous décidez qui de vos amis pourra la lire, et pendant combien de temps.

Avec Datarmine, reprenez en main votre vie privée et N’oubliez pas que ce que vous publiez aujourd’hui peut se retourner contre vous demain. Quel que soit le réseau social, ne laissez aucune trace, décidez de qui pourra déchiffrer vos publications et de la durée de vie de vos publications.

Pour l’instant seule la version Chrome du Plu-gin  existe et installable depuis votre ChromeStore sur le lien Datarmine Install (Chrome)

 Vous trouverez une bonne documentation sur le site de l’éditeur Datarmine

Publicités

Internet | surfer anonymement avec Tor

9 Avr

Au moment où les grandes entreprises du Web cherchent à tout connaître de leurs utilisateurs, il est possible de rendre anonyme sa connexion à leurs services, en quelques clics, sans changer ses habitudes. Le projet de réseau Tor vise ainsi à sécuriser une connexion en la rendant anonyme.

Principe du réseau Tor

Avec Tor, chaque appareil se connectant au réseau est identifié comme l’un des « serveurs » dédiés du réseau et non comme lui-même, faisant que plusieurs utilisateurs apparaissent sous la même adresse IP. Il est donc difficile, voire impossible, de connaître l’ordinateur de départ et d’identifier son activité. Prisé des militaires et activistes, ce réseau est aussi destiné à la majorité des internautes sous Windows.

Télécharger et utiliser Tor

Pour l’utiliser, téléchargez le fichier d’installation en français sur le site officiel (« Download Tor ») et lancez-le. Il s’agit d’un fichier compressé qui génère un dossier nommé Tor Browser. Une fois ce dossier décompressé, déplacez-le à un endroit où vous le conserverez, comme Program Files, puis créez un lien vers « Start Tor Browser.exe » sur votre bureau par un clic droit, Envoyer vers, Bureau.

Ouvrez l’application et cliquez sur le bouton « Lancer Tor ». Le service se lancera automatiquement au démarrage de Windows et se signale par une icône d’oignon dans la barre de notifications. Décochez « Afficher cette fenêtre au démarrage » puis cachez-la.

L’outil déclenche une version personnalisée de Firefox, remplie d’extensions censées garantir votre anonymat, comme NoScript, désactivable. Il remplace également Google comme moteur par défaut par le moteur neutre DuckDuckGo, lui aussi modifiable. La connexion par Tor est plus lente que par le réseau classique, transitant par plus de serveurs avant d’arriver à vous.

Pour l’installation sur plusieurs ordinateurs, le dossier du logiciel est simplement copiable, l’application n’utilisant pas de clé de registre la liant au PC. De même, la désinstallation passe par la suppression de ce dossier, sans action supplémentaire.

L’option « Voir le réseau Tor » donne une idée de l’état des serveurs du réseau, que vous pouvez rejoindre en créant le vôtre. En cas de doute sur votre anonymat, vous pouvez « Utiliser une nouvelle identité ».

L’option « Voir le réseau Tor » donne une idée de l’état des serveurs du réseau, que vous pouvez rejoindre en créant le vôtre. En cas de doute sur votre anonymat, vous pouvez « Utiliser une nouvelle identité ».

© Guénaël Pépin

Astuces informatiques | Testez la sécurité de vos mots de passe

1 Mar

Bonjour chers lecteurs de mon blog, je viens par cette petite capture d’écran vous présenter un système de détection de niveau de sécurité de mot de passe.

C’est un système qui permet de testez vos mots de passe tout en estimant le temps nécessaire ou le nombre d’année nécessaire pour les cracker…

Alors pour faire le test il vous suffira de cliquer sur l’image en dessous ou sur la fléchette  ===>
how secure is my paswordCapture d’écran « How secure is my password »

Astuces informatiques | Empêcher firefox d’enregistrer vos mots de passe

15 Fév

A chaque fois que vous vous identifiez à un service sur un site internet, Firefox vous demande si vous souhaitez enregistrer vos mots de passe pour ces services. Si vous n’êtes pas l’unique utilisateur de votre ordinateur, mieux vaut refuser. Et pour éviter de répondre Oui par mégarde, le mieux est que la question ne vous soit plus posée.
Alors dans ce petit tutoriel nous allons configurer Firefox pour ne plus avoir de demandes d’enregistrement.

Lancer Firefox

mozilla

1  Dans Firefox, cliquez sur le menu Édition puis sur Préférences.

2  Ouvrez l’onglet Sécurité.

3  Décocher alors la case « Enregistrer les mots de passe ».

sécurite

4  Pour effacer les mots de passe déjà saisis, cliquez sur Mots de passe enregistrés et cliquez sur Tout supprimer. (Dans mon cas aucun mot de passe n’est enregistré)

mots_de_passe

5  Cliquez enfin sur Fermer puis sur OK.

Ainsi configuré, votre navigateur Firefox ne vous demandera plus si vous souhaitez enregistrer vos identifiants.

Téléphones portables et espionnage: comment savoir si son mobile est mis sur écoute?

12 Fév

Espionnage de téléphone

Certaines personnalités ont parfois le sentiment, juste le sentiment, que leur téléphone portable est sur écoute. La possibilité qu’il y ait des interférences quand on reçoit ou passe un coup de fil sur son téléphone ne veut pas forcément dire que ce dernier est sur écoute mais, c’est possible.

Pour le savoir, une méthode simple que vous pouvez tester vous-même. Tout d’abord, il faut connaître son code IMEI.

Qu’est ce que c’est et comment l’obtenir ?

Le code IMEI (International Mobile Equipment Identity) est un numéro de série unique composé de 15 à 17 chiffres pour chaque mobile. C’est en quelque sorte l’ADN de votre mobile, sa carte d’identité. Il est parfois inscrit sous la batterie et très rarement sur l’étiquette du coffret d’emballage à côté du code-barre.

A quoi ça sert ?

Le code IMEI sert à bloquer l’usage du mobile sur tous les réseaux, en cas de vol, ainsi aucune autre carte SIM ne pourra être inséré.

Astuce : pour obtenir ce précieux sésame, tapez la formule magique suivante sur votre téléphone : *#06#. Le code IMEI s’affichera alors automatiquement. Comparez-le ensuite avec celui inscrit sur la batterie. Il doit être identique. Le numéro IMEI est notamment indispensable pour débloquer son téléphone et passer chez un autre opérateur.

Précision importante : il n’existe aucun autre moyen de l’obtenir donc notez-le et gardez-le en lieu sûr, surtout pas sur votre téléphone.

Comment savoir que son téléphone est sur écoute ?

J’avoue ne pas croire un mot de cette découverte mais, essayez de le faire. Ce que je sais, avec une facilité déconcertante, on peut peut mettre n’importe qui sur écoute. La police en accord avec l’opérateur, ou procéder illégalement, avec des logiciels qu’on trouve sur Internet. Mais, détecter des écoutes ou du moins en connaître le nombre, c’est un mystère.

Rebelote, taper *#06# :

Si votre code IMEI s’affiche suivi des symboles suivant, “/ x”, c’est que votre téléphone est sur écoute indique le journaliste qui a fait cette révélation et dont je préserve l’anonymat .

X = étant un chiffre, poursuit-il, ceci correspondrait au nombre fois que votre téléphone a fait l’objet d’une écoute.

Exemple :
IMEI : 35698223211111/4
IMEI : 33369822224454/6

– 35698223211111 est le code IMEI de votre 1ère puce et 4 après / est le nombre d’écoute sur cette puce

– 33369822224454 est le code IMEI de votre 2ème puce et 6 après / est le nombre d’écoute sur cette puce.

Après cette démonstration, si vous lisez bien l’article, vous constaterez qu’il y a quelque chose qui ne colle pas. Vous avez la réponse ? Relisez bien l’article.

Source: Allain Jules